« Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière »

Cher-es bénéficiaires,
 
Cela fait maintenant plus d’un an que cette crise sanitaire, sans fin, nous a empêchés de faire vivre comme il se doit vos activités sociales. Les mesures barrières, la crainte de la contamination, l’interdiction de partager des moments ensemble, sont tout autant de causes qui ont cultivé, malgré nous, un éloignement.

Nous, vos élus, qui avons à cœur de créer des évènements qui rassemblent, où partage et solidarité sont des maîtres mots pour lutter contre l’isolement, les inégalités, les injustices sociales, sachez que nous avons vécu cette période comme dépossédés de notre engagement auprès de vous.
Difficile dans la période de faire vivre vos activités sociales quand on est démuni de l’essentiel : les relations humaines et le besoin de proximité. Alors nous avons cherché, avancé, pris des chemins complémentaires, comme le numérique ou ce colis gourmand à partager avec vos proches, restant attentifs aux plus fragiles d’entre nous.

L’espoir de voir toutes les barrières sanitaires se lever se conjugue au présent. Alors, sur proposition de l’organisation majoritaire CGT, et dans la continuité de nos initiatives précédentes, le Conseil d’Administration a décidé d’offrir à chaque bénéficiaire, ainsi qu’aux membres* de sa famille, une place de cinéma.
Une fois n’est pas coutume, la solidarité se joue en faisant travailler la proximité, et notre choix s’est tourné vers un secteur très touché : l’art et la culture cinématographique.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter « bon film » et finirai par une citation de Jean Cocteau : « le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière ».
Encore bon film à tous,


*âgé.es d’un minimum de 3 ans