CAS 77

CAS de Seine et Marne 
18, rue Gatelliet 
77003 Melun Cedex 
Tél : 01 64 41 53 62 
E-mail : info@casseineetmarne.fr
Ouverture : Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h30

Page Facebook: https://www.facebook.com/CASmelun/ ou @CASmelun

Qu'est-ce qu'une C.A.S. ?

Les Caisses d’Activités Sociales, aujourd’hui au nombre de 69 sur le territoire et Outre-mer, organisent les activités dites décentralisées, c’est-à-dire de proximité et décidées localement par les élus de votre C.A.S.

Chaque bénéficiaire (ouvrant droit ou ayant droit) est affilié à l’une d’entre elles, et plus particulièrement à une SLVie (Section Locale de Vie). Ces dernières, implantées au coeur même des exploitations et des services d'EDF-GDF, forment un réseau d’antennes de proximité dont le nombre varie en fonction de la superficie et du nombre de bénéficiaires affiliés à la C.A.S. elle-même. Elles sont des véritables lieux de rencontre et d’échange avec les interlocuteurs des Activités Sociales.

Et c’est à travers ce réseau de proximité que vivent nos activités sociales décentralisées:

  • Organisation d’activités de loisirs, culturelles et sportives ;
  • Accueil et lien social ;
  • Recensement des besoins ;
  • Aide et Solidarité ;
  • Interlocutrices des actions sanitaires et sociales ;
  • Lien entre la C.C.A.S. et les bénéficiaires.

 

Qui fait quoi ?

L'Assemblée Générale de la C.A.S. fixe les orientations politiques. C’est un moment clé dans la vie de notre organisme social :

  • A cette occasion, les délégués élus, se réunissent pour donner leurs avis sur le rapport moral, la gestion financière et sur toutes les autres questions soumises par le Conseil d'Administration de la C.A.S.
  • Ils vont également faire part des attentes et des souhaits des agents, de leurs questionnements, préalablement définis à partir des Assemblées de SLVie.

A partir des orientations décidées par l'Assemblée Générale, le Conseil d'Administration mettra en oeuvre les activités appropriées pour l'année à venir. Par conséquent, les Assemblées de SLV sont essentielles pour le bon fonctionnement de notre CAS.

Le Conseil d'Administration est composé de 24 membres élus pour 3 ans par les agents des Industries Electriques et Gazières. C’est lui qui administre la C.A.S. Pour cela, il se réunit autant de fois que nécessaire lorsque l'actualité l'exige et sauf exception le CA, est convoqué à minima sept fois par an et son bureau une fois par mois. Ses principales prérogatives sont :

  • La gestion des fonds pour les activités sociales décentralisées ;
  • La présentation du bilan des activités à l'Assemblée Générale annuelle de la C.A.S. ;
  • Le traitement des questions essentielles au fonctionnement de la C.A.S. et la prise des décisions qui s’appliquent au fonctionnement des Activités Sociales Décentralisées, des Commissions et des SLVie.

Le Président et le bureau (composé de 11 membres élus pour 1 année renouvelable 3 fois) animent et coordonnent l’organisme (la C.A.S. et les SLVie).

Les Commissions apportent réflexion et assistance au Conseil d’Administration et oeuvrent à la réalisation des activités.

Les SLVie complètent le fonctionnement démocratique de la CAS : recensement des vœux, des attentes, des préoccupations et des propositions des bénéficiaires. C'est à partir de ces rencontres, où chaque agent peut s'exprimer librement, que sont construites les activités futures.
C'est un lieu où vous avez la parole et la possibilité de poser toutes les questions et de faire des propositions sur des sujets qui vous préoccupent. Elles sont également votre premier correspondant pour répondre et orienter vos demandes.

Les services fonctionnels préparent et mettent en oeuvre les décisions des élus. Ils interviennent, sous l'autorité d'un chef de service qui est l'interface avec les élus, dans 4 principaux domaines :

  • l’Accueil Conseil
  • l’Action Sanitaire et Sociale
  • les Activités Sociales et Culturelles
  • Le commun (gestion logistique)

Les agents volontaires et bénévoles encadrent, accompagnent et mettent en oeuvre concrètement les activités.

 

Ressources financières

Chaque C.A.S. bénéficie d’une autonomie de gestion et gère les fonds qui lui sont confiés à travers le 1% versé par les Entreprises (EDF SA, Erdf-Grdf, les ENN, etc.). Réparti entre les 69 C.A.S. du National au prorata du nombre d'ouvrants droit, le 1% dit décentralisé (car local et non national), constitue la principale source du financement des activités sociales de la C.A.S.

La participation financière des bénéficiaires aux activités, les adhésions et les subventions externes complètent ces ressources. Les charges administratives qui découlent de cette gestion sont imputées au budget des activités sociales décentralisées.

Ces ressources permettent le développement des activités sociales dites décentralisées de la C.A.S. : actions pour la promotion de la santé, aides solidarité, activités culturelles, activités sportives de plein air et de loisirs, fêtes, activités pour la jeunesse, les jeunes agents, les pensionnés, formations socio-éducatives, clubs sportifs, etc.

 

Le patrimoine

La C.A.S. Seine et Marne dispose d’une salle polyvalente située à Bois le Roi (77590), rue Demeufve. Celle-ci est mise à disposition en priorité pour les activités de la C.A.S et aux bénéficiaires. N’hésitez pas à contacter votre SLVie pour tout renseignement.

 

Notre régime particulier Assurance-Maladie

Jusqu'en avril 2007, les C.A.S. géraient l'assurance maladie des agents de I.E.G. Suite à des directives gouvernementales, et après plusieurs mois de négociations entre les fédérations syndicales et les employeurs, des décrets modifiant les articles 23 et 25 du Statut National sont parus au Journal Officiel du 31 mars 2007.

Il a été retenu :

  • Que le régime spécial de l’assurance maladie des I.E.G., intégrant actifs et inactifs, est maintenu.
  • Une séparation juridique entre le régime spécial et les activités sociales. La CAMIEG (Caisse nationale d'Assurance Maladie des Industries Electrique et Gazière), en tant que Caisse d'Assurance Maladie des I.E.G., est créée. Depuis le 1er avril 2007, toutes les responsabilités juridiques sont administrées par un Conseil d'Administration de 25 membres qui a mis en place des antennes locales et a conclu des conventions avec les CPAM.

Pour plus d’informations, vous trouverez dans les liens utiles le site de la CAMIEG.

 

CESU Petite Enfance

Instauré en 2009, le Chèque Emploi Service Universel (CESU) permet de contribuer aux frais de garde d’enfant (condition : avoir un enfant entre 3 mois et 3 ans et jusqu’à 7 ans pour les enfants en situation de handicap). Vous pouvez en bénéficier si vous êtes salarié des entreprises qui ont signé une convention avec le Comité de Coordination des CMCAS. A ce jour, voici les entreprises ayant signé la convention :

  • Edf
  • GDF Suez
  • RTE
  • Erdf
  • Grdf
  • Grtgaz
  • Groupe électricité de Strasbourg
  • Elengy
  • Storengy
  • CPCU
  • TIRU

 

Réseau Solidaire

La Solidarité est un fondement essentiel de nos activités sociales. Le Conseil d'Administration de la C.A.S. Seine et Marne a décidé de renforcer sa démarche de lien social en la plaçant au coeur de nos activités et de notre organisation à travers la création d'un véritable Réseau Solidaire !

L’objectif premier est de conserver un lien social envers tous les agents, sans limite d’âge et en toute égalité de traitement. Pour ce faire, différentes actions sont mises en place :

  • Aller à la rencontre des bénéficiaires
  • Comprendre les situations réelles des agents et leurs attentes
  • Rompre l'isolement, accompagner les familles dans des situations difficiles
  • Veiller à la dignité de chacun
  • Favoriser le maintien à domicile
  • Garantir l'accès aux aides solidaires
  • Promouvoir plus que jamais la citoyenneté

Tels sont les engagements que le Réseau Solidaire souhaite porter Pour Tous, Partout et Par Tous !

Qu'est ce que le réseau Solidaire ?

Le Réseau Solidaire, composé de bénévoles, d'élus de SLVie et de professionnels de la C.A.S., se tisse partout en France. Aujourd'hui, notre vocation première est de le développer, en tout égalité de traitement et pour l'ensemble de nos Bénéficiaires ayant besoin d’aide, de soutien, d’écoute.
En premier lieu, l'essentiel, ou l'essence même de cette démarche, est la rencontre... !

Comment se déroule une visite ?
Suite à la connaissance des situations, les bénéficiaires sont contactés par un membre du Réseau Solidaire. Suite à cela, un courrier leur est envoyé afin de mieux expliquer la démarche et présenter nominativement les personnes qui viendront à sa rencontre et les bénévoles téléphonent pour convenir de la date et l’horaire du rendez-vous. La rencontre peut avoir lieu et passées les présentations, les discussions s'installent sur le quotidien, le futur ou le passé... Des questions sont posées, l’environnement du bénéficiaire, son quotidien, ses joies et ses difficultés sont  entendus. La SLVie et les Professionnels de la C.A.S. peuvent ensuite apporter leur appui et mettre en oeuvre des solutions si le besoin s'en fait sentir. A ce niveau, le lien est établi et ensemble nous allons le faire vivre.

Où trouver le Réseau Solidaire ?

Aujourd'hui, plusieurs groupes se sont constitués sur le territoire de la C.A.S. Seine et Marne. Chacun donne de son temps, à son rythme, en fonction de ses disponibilités.
Les Groupes de bénévoles sont régis par la charte du bénévole de la C.A.S. (respect et confidentialité). Ils sont épaulés par les SLVie et par les professionnels de la C.A.S. pour des demandes plus spécifiques. Nous vous invitons à leur réserver le meilleur accueil lorsqu'ils vous solliciteront.

N'hésitez pas prenez contact ! Si vous souhaitez plus d'informations sur le réseau solidaire ou que vous désirez devenir bénévole, vous pouvez contacter votre SLVie.

 

Les Bénévoles....tous volontaires, tous différents !

Ils sont actifs(ves) ou inactifs(ves), conjoints(es ), veufs(ves), ils font vivre réellement la solidarité près de chez vous! Nous en sommes fiers et les en remercions !

Voici quelques extraits choisis exprimant leurs motivations :

  • Donner un peu de son temps, sortir de chez soi
  • Diversifier ses activités
  • Comprendre, donner du sens à son environnement, à la société dans laquelle nous vivons
  • Réinvestir des situations vécues dans sa famille
  • Mettre à disposition des autres ses connaissances dans un domaine
  • Aider les autres aujourd'hui tant que l'on peut, demain nous serons heureux que d'autres le fassent pour nous
  • Faire vivre l'esprit de famille, partager des bons moments
  • Changer le chemin ordinaire
  • Vivre une expérience humaine et personnelle
  • Continuer l'Histoire des Electriciens et Gaziers, c'est fort… !

Vous avez certainement une partie de ces vocations alors demain, pourquoi pas vous !

 

Bon à savoir

Dans le Statut National du personnel des IEG, l'article 23 traite du Régime Spécial Complémentaire d'Assurance Maladie que nous appelons souvent « Mutuelle » (sans qu'elle en soit seulement une) ou « Prestations ». L'article 25 traite des Activités Sociales (fonds du 1 % centralisé et décentralisé).